S'identifier - S'inscrire - Contact

__Fil Twitter_



Solidarité avec nos voisins de Zevillage

"Sortons les fourches"

Par isabelle clep • Démocratie 2.0 • Samedi 21/04/2007 • 1 commentaire  • Lu 1887 fois • Version imprimable

Nos voisins de Zevillage ont quelques soucis. Je relaie ici les inquiétudes de Xavier concernant un projet en plein parc naturel régional Normandie-Maine :
Pour résumer, en plus d'un circuit de rallye cross et d'un circuit de karting, le maire voudrait implanter un anneau de vitesse et, semble-t-il, en profiter pour faire passer le projet d'un autre circuit de Formule 3... Notons que le même maire-président est également le responsable de l'implantation dans le village voisin d'un centre d'enfouissement technique des déchets totalement surdimensionné !
La suite est à lire sur Zevillage

Ce projet, outre les irrégularités de procédure qu'il présente et les attentes environnementales en plein coeur du parc régional qu'il engendrerait, a de quoi mettre en colère la communauté de Zevillage qui depuis plusieurs années travaille de façon exemplaire et novatrice à l'implantation de petites entreprises choisissant de s'installer au calme de la campagne, en particulier grâce à l'utilisation d'internet.
Il est donc plus que temps de sortir nos fourches virtuelles pour soutenir les irréductibles Zevillageois !!

Mots-clés : , ,

Commentaires

Suite... par Xavier le Jeudi 03/05/2007 à 10:20

Merci de ce soutien Isabelle.

C'est consternant cette absence de vision chez certains élus que le patrimoine naturel est aussi une richesse économique, un "avantage comparatif" !

Et, comme le rappelle ironiquement le nom de ta rubrique, "démocratie 2.0", de constater que certains élus (les mêmes parfois) ont des pratiques politiques archaïques qui consistent à imposer leur vision, à travailler seul. Et donc à ne penser qu'en termes de rapports de force et de pressions.

Quelques nouvelles. Depuis ton billet, une réunion des élus de la communauté de communes a mis en lumière l'opposition au projet chez beaucoup d'élus. Et a fait apparaître que plusieurs subventions étaient caduques et que d'autres ne seraient, du coup, probablement pas votées.

Comme quoi le pire n'est jamais certain quand la population s'engage.

Mais cela aurait été quand même mieux que ce projet ait été bâti dans la concertation. On aurait vu, alors que 80% de la population était opposée au projet dès le début.

Encore merci.