S'identifier - S'inscrire - Contact

__Fil Twitter_



Qualité des eaux de la Vègre (suite)

Par GIELL • Réflexions • Samedi 02/02/2008 • 0 commentaires  • Lu 2086 fois • Version imprimable

Trois asnierois ont partipé aux réunions de travail organisées en 2007 par le CPIE sur LOUE

Au printemps, un stagiaire a étudié 22 km  de berges, de LOUE  à  POILLE :
  25% des rives sont classées en bonne qualité
  10% des rives sont très dégradées

                         Que faut-il faire ?

Les mesures proposées sont :

* entretient de la végétation des rives (ripisylve) par recépage, abattage, taille...
* enrichir la ripisylve par la plantation et la bouture d'essence d'arbres et arbustes locaux (saules, charme, aulne, viorne, cornouiller, noisetier...)
* aménager les abreuvoirs pour éviter la degradation des berges
* installer ou reculer la cloture à 1.50 / 2 mêtres de la berge
* réaliser des travaux d'aménagement lorsque c'est nécessaire

Les embaques ont été identifiées et quelques-unes sont à enlever.

Un travail d'information sera donc lancé auprès des riverains en 2008 pour informer et conseiller.

L'agence de l 'eau et le Syndicat de la Vegre et des Deux-fonds ont annoncé le lancement de l'étude de diagnotic pour le CRE  (contrat  de restauration et d'entretient).

Beaucoup de concertations  entre les utilisateurs, les administrations et les riverains ou propriétaires seront necessaires pour atteindre le but fixé :

                 améliorer la qualite des eaux de la Vègre.

Voir l'article précédent, sur ce même sujet

Mots-clés : , ,